Calendrier et programme  d'avril à juin 2018  :

 

CARTE BLANCHE A GUY FILLION : RETROSPECTIVE INGMAR BERGMAN

Rompant avec l'habitude prise depuis plusieurs années de passer d'un auteur, d'un pays, d'un genre à l'autre, la programmation du patrimoine de  cette année propose de redécouvrir un auteur majeur de la seconde moitié du XXème siècle, Ingmar Bergman. 

 

Pour ce dernier trimestre, les 3 derniers films présentés ont ceci de commun que, à des années l'un de l'autre, ils sont tous de l'ordre du bilan, du retour sur.. mais avec des approches tellement différentes dans la thématique comme dans la forme qu'ils offrent un résumé très riche de ce que fut son oeuvre.

 

- Vendredi 13 avril à 21h, Les fraises sauvages de Ingmar BERGMAN- SUEDE, 1957, VOST, 1h31

avec Victor Sjöström, Bibi Anderson, Ingrid Thulin

 

La veille de la commémoration de ses 50 ans de carrière, le professeur Borg fait un rêve où il entrevoit sa mort... A 40 ans, en plein succès, Bergman fait une sorte de film testamentaire paradoxalement empreint d'une certaine légèreté grâce à une grande richesse des tons, une construction très denses où présent et passé se répondent. On retrouve les thèmes habituels de Bergman, vus différemment et c'est aussi un de ses films où les visages s'imposent.

Présentation et débat Guy Fillion, enseignant de cinéma

 

- Vendredi 4 mai à 21h, Sonate d'automne de Ingmar BERGMAN- SUEDE, 1978, VOSTF, 1h39

avec Ingrid Nergman, Liv Ullman, Lena Nyman

Dans un presbytère de campagne où elle vit avec son mari une femme d'une quarantaine d'années accueille sa mère, uen grande pianiste qu'elle n'a pas vue depuis 7 ans.. Autour de deux visages de femmes qui passent par toutes les expressions qui retracent une vie, un des films où Bergman va le plus loin dans l'exploration des relations humaines. Dans une scène centrale où son expérience du théâtre est sensible perçoit du grand cinéma, parfois très pictural. Et la présence très forte de l'autre Bergman, Ingrid.

 Présentation et débat Guy Fillion, enseignant de cinéma

 

- Vendredi 8 juin à 20h, Fanny et Alexandre de  Ingmar BERGMAN- SUEDE, 1982, VOSTF, 3h08

 avec Pernilla Alwin, Bertil Guve, Börje Ahlstedt, Lena Olin, Harriet Andersson, Anna Bergman, Mats Bergman

 Un repas de Noël dans une famille réunie dans un théâtre que dirige l'un de ses membres. Au centre le regard de deux enfants.. Déclaré par Bergman comme son dernier film de cinéma, c'est une somme qui reprend tous les thèmes de son oeuvre et évoque nombre de ses personnages. Film dense, luxuriant, grave, tendre, cruel, fantastique et qui bénéficia d'énormes moyens, ce qui permit à Bergman d'en faire un éblouissement permanent, d'une richesse visuelle rare. Un des sommets de son oeuvre.

Présentation et débat Guy Fillion, enseignant de cinéma

 

 

 Toutes les séances ciné mémoire sont au tarif de 4€